Dernière minute

   

Le Musée Charles-Louis Philipe

471 fois

Maisons des illustres

La maison natale de Charles-Louis Philippe abrite depuis 1937 un musée consacré à la vie et à l’œuvre de l’écrivain (1874-1909), auteur notamment de « Bubu de Montparnasse », « Le Père Perdrix », « La Mère et l’Enfant », « Dans la Petite Ville », … C’est une petite maison à la façade étroite, élevée sur 2 étages et encastrée entre 2 autres bâtiments.

Ce musée, restauré en 1994 et labellisé « Maisons des illustres » en 2012 par le ministère de la Culture, respecte l’atmosphère de la maison où Charles-Louis Philippe a vécu jusqu’à l’âge de 22 ans. Du vieil escalier jusqu’à sa chambre avec son ancien carrelage, son mobilier et la fenêtre donnant sur la petite cour, en passant par l’atelier de sabotier de son père et la chambre de sa sœur.

Sur plusieurs panneaux, l’enfance de l’écrivain à Cérilly est évoquée à partir de souvenirs de famille, cahiers d’école, diplômes et bulletins scolaires, photos de classe.

Au rez-de-chaussée, dans la première pièce qui servait de cuisine et chambre parentale, se trouve la bibliothèque ayant appartenu à l'auteur, pleine de livres d'époque et de divers documents. Plusieurs vitrines et panneaux retracent l'enfance de l'écrivain, évoquée à partir de souvenirs de famille, cahiers d'école, diplômes, bulletins scolaires et photos de classe. La seconde pièce constitue l'atelier de sabotier de son père.

A l’étage, se trouvent les 2 chambres des enfants Philippe, Charles-Louis et Louise, sa sœur jumelle. Dans la chambre de l'écrivain, tout est d'origine : le lit, le bureau, les prix scolaires gagnés par lui-même et sa sœur. Les objets personnels de l'écrivain côtoient les manuscrits, parmi lesquels "Bubu de Montparnasse", "Le Père Perdrix, "La Mère et l'Enfant", et divers souvenirs de famille, permettant de retracer sa vie et ses rencontres, notamment avec André Gide. Dans la chambre de Louise, plus vaste, des panneaux présentent les analyses et documents sur les œuvres de Charles-Louis Philippe et celles de ses amis, André Gide, Valéry Larbaud, Léon-Paul Fargue, Francis Jourdain, Léon Werth, Lucien Jean, Henri Vandeputte et Jean Giraudoux.

Le musée regorge de multiples photos, dont celles de la maison de Carnetin (près de Lagny en Seine-et-Marne) où Charles-Louis Philippe et ses amis parisiens se réunissaient les fins de semaine de 1904 à 1907. Il est possible d’admirer les illustrations du livre « Bubu de Montparnasse » dont celles réalisées par André Dunoyer de Segonzac. De nombreuses eaux-fortes de celui-ci sont également exposées dans le musée.

Dans la petite cour, subsiste encore le puits qui, à l’époque, était utilisé par quatre familles constituant ainsi un lieu de rencontre et de convivialité.

Le musée, situé 5 rue Charles-Louis Philippe, est ouvert 

du 1er mai au 30 Juin de 15h à 18h, samedi, dimanche et jours fériés

du 1er Juillet au 31 Août de 15h à 18h tous les jours

du 1er septembre au 31 octobre de 15h à 18h, samedi, dimanche et jours fériés

et toute l'année sur rendez-vous au 04 70 67 52 00

 

Sur la pierre, au-dessus de la porte d’entrée, le visiteur peut lire « Maison Natale de CHARLES LOUIS PHILIPPE ECRIVAIN 1874-1909 ».

 

Évaluez cet article
(1 Vote)

 

 

Articles récents

Galerie de photos