Voeux 2018 de Monsieur le Maire

865 vues

Plus de 200 cérillois ont répondu favorablement à l'invitation du Maire, Olivier Filliat, pour la présentation des vœux de la municipalité à la population, vendredi 05 janvier.

Après avoir présenté les vœux du conseil municipal à toutes les personnes présentes et effectué les remerciements d’usage, Olivier Filliat a rendu hommage à deux de ses prédécesseurs à la Mairie de Cérilly, Messieurs Daniel Gulon et Georges Friaud, décédés en 2017. Daniel Gulon premier magistrat de la commune de 1964 à 1977, et Georges Friaud de 1977 à 1995, ont participé activement à la gestion et au développement de Cérilly durant de nombreuses années.

Il a ensuite communiqué les résultats des enquêtes de recensement effectuées de 2013 à 2017.

Ainsi la population municipale légale est arrêtée à 1316 habitants auxquels s'ajoutent 23 habitants comptés à part, soit une population totale de 1339 habitants au 01/01/2018.

Il a souhaité la bienvenue à toutes les personnes nouvellement installées à Cérilly en les invitant à saisir toutes les opportunités qu’offrent notre commune et le Pays de Tronçais afin d’apprécier la qualité de vie sur notre territoire. Il a précisé que les élus et le personnel communal restaient à leur disposition pour les aider et que des livrets d’accueil étaient disponibles en Mairie. Il a rappelé que la municipalité de Cérilly était dotée d’un site internet régulièrement mis à jour et comportant beaucoup d’informations et de renseignements sur l’activité de la commune.

Profitant de ces mots de bienvenue, il a présenté à l’auditoire Madame Isabelle Décoret, principale du collège François Péron depuis la dernière rentrée scolaire, et Madame Lydie Vivien qui a pris la direction de l’EHPAD de Cérilly le 2 janvier 2018, et leur a souhaité pleine réussite dans leurs nouvelles fonctions.

Constatant un mouvement important de population depuis 2 ou 3 ans, il a avoué qu’il lui était difficile de connaitre tout le monde. Il a cité l’arrivée récente de Monsieur François Rabasse, professeur d’arts plastiques et auteur-éditeur de bandes dessinées, l’invitant, au passage, à présenter l’ensemble de ses réalisations à la population.

 

Puis, comme le veut la tradition de la cérémonie des vœux, Olivier Filliat est revenu sur l’activité de l’année écoulée et a présenté les projets à venir.

 

Il a tout d’abord rappelé que l’année 2017 s’était déroulée dans un contexte national difficile et qu’en raison des restrictions budgétaires imposées aux collectivités depuis plusieurs années, il devient fort compliqué d’entretenir le patrimoine communal et de maintenir un service au public de qualité. La municipalité a, jusqu’à maintenant, su faire face en maîtrisant ses dépenses de fonctionnement qui, depuis 2014, ont diminué de 13%. Représentant une économie de 167.000€ par an, cette baisse permet à la municipalité de financer ses investissements. Après le financement sans emprunt des 513.000€ nécessaires au changement de la chaudière à bois en 2016, la municipalité a continué d’investir en 2017 sans recourir à l’emprunt.

 

Il a ensuite dressé le bilan des actions les plus significatives réalisées ou engagées en 2017 :

  • Achat de matériel (tractopelle, tondeuse autoportée, fourgon) pour 147.000€
  • 000 € de travaux dans les bâtiments communaux, dont 17.000€ à la trésorerie
  • Engagement du projet de construction de vestiaires au stade municipal pour 340.000€
  • Modernisation du camping avec l’installation de nouveaux sanitaires pour 46.000€
  • Début de la réhabilitation de la rue des Tours pour 308.000€ dont 68.000€ à charge de la communauté de communes (revêtement)
  • Début de la réfection des escaliers du Champ de foire
  • Renouvellement de près de 300 compteurs d’eau pour un coût de 61.000 €
  • Poursuite du diagnostic et de la cartographie du réseau d’eau potable

 

Pour 2018, la municipalité espère engager le projet de réhabilitation de la bibliothèque qui s’élève à 150.000€. Les travaux débutés l’an-dernier, construction des vestiaires, réhabilitation de la rue des Tours, réfection des escaliers au Champ de foire, se poursuivront cette année. Si c’est supportable financièrement, la mise en place de l’éclairage des courts de tennis devrait également voir le jour. Enfin, le diagnostic et la cartographie du réseau d’eau potable devraient être finalisés en 2018. Sans attendre la fin du diagnostic, le conseil municipal a voté à l’unanimité, fin 2017, la demande d’adhésion de notre commune au SIVOM Nord Rive Droite du Cher pour les compétences eau potable, assainissement collectif et assainissement non collectif. En effet, à compter du 1er janvier 2020, la compétence eau et assainissement deviendra une compétence de la communauté de communes et le conseil municipal n’aura plus son mot à dire. Dans ce domaine d’une importance capitale, le conseil municipal ne pouvait pas se voir imposer une décision pouvant aller à l’encontre des cérillois et se devait d’anticiper car le processus d’adhésion devrait s’étaler sur 2 ans.

La municipalité doit également réaliser l’ensemble des travaux d’accessibilité des espaces publics ou des bâtiments recevant du public, imposés par la loi et faisant l’objet d’un agenda précis sur plusieurs années. Pour la fin du mandat, la municipalité doit également conserver une certaine marge de manœuvre financière dans la perspective d’un agrandissement du pôle médical.

 

Profitant de l’occasion, Olivier Filliat a remercié l’ensemble des fonctionnaires de la commune pour leur travail qui permet, malgré des moyens limités, de maintenir, d’embellir et de répondre le mieux possible, aux demandes des associations et des cérillois.

S’appuyant sur le diaporama présentant les manifestations nombreuses et variées, organisées en 2017 à Cérilly, il a mis en avant le dynamisme des associations cérilloises, qu’elles soient culturelles ou sportives. Remerciant tous les membres de ces associations qui, malgré une certaine désaffection pour le bénévolat, participent activement à l’animation de la commune, il a invité tous ceux qui souhaitent s’investir à se faire connaître.

 

Avant de conclure, Olivier Filliat a souhaité revenir sur le projet de construction d’un parc éolien sur la commune de Cérilly. Il a précisé qu’il s’agit d’un projet privé qui n’est en aucun cas à l’initiative de la municipalité. Sollicité par le bureau d’étude Ecosoleil–Ecovent, le conseil municipal, prenant conscience des conséquences du dérèglement climatique que chacun d’entre nous peut constater, a délibéré à l’unanimité pour un avis favorable à l’étude. Une réunion publique d’information, organisée le 21 décembre 2017, a permis à la cinquantaine de personnes présentes de se faire une idée précise du projet. Cette étude comporte 10 étapes et en est seulement à la 2ème.

 

Pour terminer, Olivier Filliat a rendu un hommage appuyé à tous les artisans et commerçants cérillois qui continuent à investir dans notre commune, malgré toutes les difficultés qu’ils peuvent rencontrer. Heureux de constater qu’il y a encore des entrepreneurs qui n’hésitent pas à investir, créer ou rénover leur outil de travail, il leur a présenté tous ses vœux de réussite et de prospérité dans leur activité.

Il a cité 2 évènements qui doivent nous donner confiance en l’avenir. Le 17 novembre dernier, certains d’entre nous ont pu constater, lors de l’inauguration des locaux administratifs à la Merranderie du Pays de Tronçais, la vitalité et le savoir-faire de cette entreprise qui a investi dans un outil travail très performant lui permettant de satisfaire des clients très exigeants. Au mois d’août 2017, Florence Boudet, pépiniériste à Cérilly depuis 1992, a été récompensée pour son travail et son professionnalisme dans son métier en recevant les insignes de Chevalier dans l'Ordre National du Mérite.

 

Après avoir remercié les adjoints et les conseillers ainsi que tous ceux qui ont préparé cette cérémonie des vœux; Olivier Filliat a donné la parole à Monsieur Bernard Tigé, Président du SICTOM, associé comme chaque année à la cérémonie des vœux.

 

Bernard Tigé a débuté son discours en annonçant l’adhésion des communes de Couleuvre et Franchesse au SICTOM de Cérilly au 1er janvier 2018. Puis, il a dressé un constat désastreux quant à la collecte de corps creux (bouteilles en plastiques, briques alimentaires, boites métalliques et cannettes en aluminium). Le SICTOM de Cérilly ne collecte que 8 kg par habitant et par an alors que la moyenne nationale se situe à 17,8 kg et celle des collectivités identiques à la nôtre à 15,2 kg. Cette faiblesse pénalise lourdement les finances du syndicat qui subissent une double peine : Eco-emballages, organisme chargé de l’organisation du dispositif national du tri et du recyclage des emballages ménagers, verse la moitié de ce qu’il pourrait verser au syndicat qui doit payer en plus pour l’enfouissement de ces déchets recyclables. Bernard Tigé a donc précisé que le SICTOM réfléchissait à la mise en place de nouveaux dispositifs de collecte et que chaque foyer recevrait prochainement une lettre d’information. Il a demandé expressément à chacun de gérer ses déchets comme sa consommation d’eau ou d’électricité, c’est-à-dire de manière économique et responsable. Pour finir, il a informé la population que des travaux allaient être entrepris à la déchetterie de Cérilly durant 2 semaines, fin janvier-début février. Pendant ces travaux, la déchetterie d’Ainay-Le-Château sera ouverte toute la journée.

 

A son tour, Mme Corinne Coupas, Présidente de Communauté de Communes du Pays de Tronçais et Vice-Présidente du Conseil Départemental, a pris la parole pour présenter ses vœux à la population cérilloise. Elle a annoncé le retour à la semaine de quatre jours pour la rentrée prochaine, précisant qu’il était difficile de composer avec les revirements gouvernementaux. Elle a précisé qu’un accueil de loisirs serait mis en place à la Ferme de l’Étang à Saint-Bonnet-Tronçais, les mercredis et pendant les vacances scolaires. Elle a confirmé que la forêt de Tronçais avait obtenu le label « Forêt d’exception » en espérant vivement que cela puisse être un véritable atout pour développer le tourisme dans le Pays de Tronçais. Pour que notre commune puisse vivre correctement, elle a demandé à la population de se rendre dans les commerces cérillois et de faire confiance aux artisans de la commune. Pour finir, Corinne Coupas a remercié la commune de Cérilly pour l’organisation du deuxième forum des associations qui devrait avoir lieu début septembre 2018.

 

Pour le discours de clôture, Monsieur Gérard Dériot, Sénateur de l'Allier et conseiller départemental, a souhaité une très bonne année 2018 à la population. Lors de son discours, il a longuement souligné les énormes difficultés que rencontrent les communes, les communautés de communes et les départements pour équilibrer leurs budgets en raison des baisses constantes des dotations de l’Etat. Il a salué le travail de la municipalité de Cérilly pour sa bonne gestion. Il a quelque peu ironisé sur le discours ambiant qui tend à nous faire croire qu’il y a trop d’élus en précisant que la grande majorité des élus n’était pas rémunérés. Il a admis volontiers que le nombre de députés et sénateurs pouvaient quant à lui être revu à la baisse. Il a exhorté Bernard Tigé de faire en sorte que le SICTOM de Cérilly reste indépendant et ne soit pas absorbé par un organisme plus important. Selon lui, cela serait dommageable pour les usagers du SICTOM qui verraient inévitablement leurs factures augmenter de manière importante. Pour finir il a insisté sur la nécessité pour les cérillois de faire travailler les artisans et commerçants de la commune afin de maintenir une activité sur place.

 

A l’issue des discours, les personnes présentes ont pu discuter et apprécier le buffet offert par la municipalité.

Note moyenne
(9 votes)

 

 

 

 

Les plus populaires

Articles récents

Galerie de photos