Retour sur la réunion d’information : Projet Eolien

1665 vues

Retour sur la réunion d’information sur le projet éolien

Jeudi 21 décembre, une bonne cinquantaine de cérillois ont participé à la réunion publique d’information sur le projet éolien, salle d’honneur de la Mairie de Cérilly.

Ce projet concerne l’implantation d’éoliennes sur la commune de Cérilly, près de la carrière des Chenus, route de Montluçon.

La réunion a été animée par David Verdier de la société Ecosoleil - Ecovent, bureau d’étude de projets éoliens et solaires, et Michel Wannenmacher de la société UEM - énergreen, producteur et distributeur d’électricité.

 

En introduction, Olivier Filliat, Maire de Cérilly, a précisé que le projet n’était pas à l’initiative de la municipalité et n’était, pour l’heure, qu’au stade de l’étude de faisabilité. Il a rassuré l’auditoire en insistant sur le fait que le conseil municipal resterait vigilant tout au long de cette étude préalable à la construction du parc éolien.

Il a rappelé que ce projet était le fruit des engagements de la France à promouvoir le développement des énergies propres, dont l’énergie éolienne fait partie, au même titre que les énergies solaire et hydraulique par exemple.

Il a incité les personnes présentes à prendre part à la discussion afin d’obtenir toutes les explications nécessaires pour de se forger une conviction sur la nécessité ou non de construire ce parc éolien.

Pour finir, Olivier Filliat a fait part de son expérience professionnelle à l’ONF depuis 35 ans, pour souligner qu’il avait constaté les effets du changement climatique sur le développement de la forêt. Il a pris comme exemple, la pousse annuelle des chênes qui s’est considérablement accrue depuis ses débuts à l’ONF.

 

Les deux intervenants, David Verdier et Michel Wannenmacher, ont ensuite pris la parole pour présenter leur projet qui porte sur la construction d’un parc de quatre à six éoliennes. La production nominale moyenne d’une éolienne terrestre étant de 3 mégawatts, la production devrait s’établir entre 12 à 18 mégawatts. A titre de comparaison, une seule éolienne couvrirait la consommation d’une population équivalente au triple de celle de Cérilly.

Afin de vérifier la valeur supposée du gisement de vent et de disposer d’estimations fiables (étape clé d’un projet éolien), un mât de mesures anémométriques devra être installé pendant 6 mois environ sur le site envisagé pour accueillir le parc. Mais, avant la pose de ce mât de mesure qui a un coût non négligeable, une étude d’impact doit être menée par les porteurs du projet pour évaluer les éventuelles conséquences du projet sur l’environnement, les riverains, la biodiversité, le paysage et le patrimoine. Ces études sont réalisées par des bureaux d’études indépendants.

De plus, les porteurs du projet devront obtenir plusieurs autorisations préfectorales et ministérielles préalablement à l’installation du mat de mesures et, par la suite, des éoliennes.

Si le projet aboutit, l'installation des éoliennes prendra un à deux ans. La société d’exploitation du parc éolien UEM – énergreen, pourra également décider de faire appel à l’investissement participatif pour financer la construction du parc.

 

Les échanges entre les participants et les 2 intervenants ont été de qualité, nombreux et fructueux. Les inquiétudes sur les nuisances sonores, sur la santé des riverains (infrasons), la problématique des couloirs aériens, notamment, ont été dissipées en grande partie.

 

En fin de réunion, le Maire, Olivier Filliat a invité le public à donner son avis sur ce projet. Une bonne majorité des personnes présentes s'est dit favorable à ce projet éolien.

 

D'autres réunions publiques seront programmées tout au long de l'avancement du projet.

Note moyenne
(36 votes)

 

 

 

 

Les plus populaires

Articles récents

Galerie de photos