Retour sur "Les Voeux 2019"

3718 times

Vendredi 04 janvier, environ 200 cérillois ont assisté à la présentation des vœux de la municipalité à la population. 

Avant de présenter les vœux du conseil municipal à toutes les personnes présentes, le Maire, Olivier Filliat, a invité l’assistance à avoir une pensée particulière pour nos concitoyens décédés en 2018 et leur famille.

Il a ensuite souhaité la bienvenue à toutes les personnes nouvellement installées à Cérilly en précisant que les élus et le personnel communal restaient à leur disposition et que le site internet donnait beaucoup d’informations et de renseignements sur l’activité de la commune.

En premier lieu, Olivier Filliat a fait allusion aux manifestations qui secouent notre pays depuis le 17 novembre en disant comprendre certaines revendications et reste perplexe quant à l'aboutissement du grand débat national attendu en ce début d'année.

Avant de présenter l’activité de Cérilly en 2018, il a tenu à remercier plusieurs personnes :

  • Mme Ginette Lasnier qui a animé la bibliothèque durant de nombreuses années et assuré le secrétariat de l’association « Mémoire de Cérilly et ses environs » à ses débuts
  • Mr Jean Autissier, président de l’ASC Judo pendant de nombreuses années, remplacé par Mr Patrick Ribet en juin 2018
  • Mr Jean-Louis Aurat qui a passé le relais de la présidence de l’association « Les amis de Charles-Louis Philippe » à Mr Jean-Louis Vieillard-Baron, en septembre 2018
  • Mr Jean-Claude Panalier qui a laissé la présidence de l’association « Les amis de la Grande » pendant plusieurs années
  • Mr Richard Gotainer qui a offert, fin 2018, aux élèves de la classe de CP, un CD comportant des comptines pour enfants appelé « Chansons Galipette »
  • Mr Stéphane Maréchal, correspondant local des journaux « La Montagne » et « L’écho du Berry », qui a couvert de façon remarquable l’activité de notre territoire et quitte la région pour raisons professionnelle.

 

Olivier Fillat a ensuite détaillé les actions menées par la municipalité dans la recherche d’un médecin. Le conseil départemental a été sollicité et plusieurs annonces ont été passées dans divers supports des professionnels de santé. Quelques contacts ont eu lieu mais n’ont pas abouti pour l’instant malgré les incitations financières dont ils peuvent bénéficier. L’installation récente d’un nouveau kinésithérapeute, Mr Constantin Musca, prouve que tout est possible.

La gestion de l’eau potable et de l’assainissement, dossier d’une importance capitale, a ensuite été abordée par Mr Le Maire. Pour 2019, un programme de remplacement de conduites et de compteurs individuels pour un montant de 400.000 euros sera mis en œuvre. La gestion de l’eau potable et de l’assainissement, assurée en régie directe par une personne sur le terrain avec le soutien administratif d’une autre personne, est devenue au fil du temps de plus en plus complexe. Pour répondre aux exigences de la réglementation actuelle, la commune de Cérilly se verrait dans l’obligation d’embaucher une personne supplémentaire au minimum pour maintenir la gestion en régie directe. Fort de ce constat et en prévision de l’application de la loi NOTRe qui prévoit le transfert de la compétence Eau et Assainissement aux communautés de communes, le conseil municipal a pris la décision de confier la gestion de l’eau et de l’assainissement collectif et non collectif au SIVOM Nord Rive Droite du Cher, à compter du 1er janvier 2020. Afin d’atténuer l’alignement de nos tarifs sur ceux du SIVOM, le conseil municipal a négocié pour que cette augmentation soit étalée sur 5 ans.

 

Autre réalisation d’importance débutée en septembre 2018 : la construction des vestiaires au stade municipal. Ce projet d’importance, comprenant 4 vestiaires pour les joueurs et 2 pour les arbitres, est rendu nécessaire par les nouvelles normes d’accueil et le fait que les vestiaires actuels, après de longues années d’utilisation, ne répondent plus aux besoins. Ce bâtiment, dont le coût s’élève à 375.000 euros HT pour un reste à charge de 65.000 euros HT pour la commune, devrait être livré juin ou juillet 2019.

 

Au premier semestre 2018, le camping municipal a été pourvu d’un nouveau bloc sanitaire équipé pour recevoir les personnes à mobilité réduite. Toutes les personnes ayant séjourné au camping ont apprécié ce nouvel équipement qui devrait participer au retour de la clientèle pour les années à venir.

 

Olivier Fillat a ensuite dressé la liste non exhaustive des autres travaux réalisés en 2018 :

  • Réfection des peintures et remplacements de portes extérieures à la salle des fêtes
  • Réfection de la toiture de la perception
  • Démoussage de la toiture de la Mairie et réfection du clocheton
  • Remplacement des escaliers du Champ de foire
  • Travaux au musée Charles-Louis Philippe
  • Installation de l’éclairage des terrains de tennis
  • Achat de matériel pour les services administratifs et techniques

 

Au-delà de la nécessité d’entretenir notre patrimoine, le conseil municipal tient à améliorer les structures d’accueil afin d’attirer de nouvelles personnes sur la commune en vue de maintenir, voire développer, notre tissu économique. A ce sujet, Olivier Filliat a tenu à féliciter tous les artisans, commerçants et industriels cérillois pour leur implication, leur détermination, leur ambition et leur courage de développer leur activité, de créer, de reprendre une activité.

Il a cité 3 exemples pour étayer ses propos : 

  • GEL REUNION qui emploie 15 personnes et dont l’activité est en progression constante
  • Carrefour Contact qui restructure son magasin, propose nouveaux services (clé minute) et continuera d’en proposer d’autres
  • Chêne Bois qui, depuis 2009, ne cesse d’accroitre son activité, passant de 9 salariés à 28 aujourd’hui. L’entreprise compte embaucher 20 personnes, suite à l’extension de 1.600 m2 de son outil de production, et comptera une cinquantaine de salariés au printemps 2020.

 

Olivier Filliat a déploré le désengagement des sociétés d’HLM qui se débarrassent de leur parc locatif existant sans réinvestir dans des logements neuf. En quelques années, Cérilly a perdu une vingtaine de logements HLM, ce qui pourrait être préjudiciable pour l’accueil de nouveaux arrivants pour satisfaire les nouveaux emplois.

 

S’appuyant sur le diaporama présentant les manifestations organisées en 2018 à Cérilly, Olivier Filliat a remercié chaleureusement tous les bénévoles qui participent à l’organisation de ces évènements. Il a cité l’arrivée de l’étape du Tour de l’Avenir et de la commémoration du centenaire de l’armistice pour laquelle il a rendu hommage à Jean Bastidon pour la réalisation des maquettes sur l’aviation pendant la Grande Guerre.

 

Avant d’évoquer les projets 2019, Olivier Filliat a tenu à remercier l’équipe municipale qui le soutient du mieux possible dans sa fonction de Maire.

 

A partir de février 2019, la municipalité va mettre en chantier la réhabilitation de la bibliothèque. Dans la foulée, il est prévu de réaménager les salles de l’école de musique dont la fréquentation progresse chaque année et pour laquelle il devient nécessaire d’avoir une structure d’accueil apte à satisfaire aussi bien les élèves que les professeurs.

Olivier Filliat a précisé que le conseil municipal travaillait sur le projet d’agrandissement de la maison de santé. Actuellement au stade de la recherche de subventions, ce projet s’avère indispensable pour que nos services de santé, actuels et futurs, puissent travailler dans des conditions optimales.

Pour clore le chapitre « Travaux », un panneau d‘information sera installé sur la Place Péron et un programme de travaux relativement important de rénovation de la voirie sera mis en œuvre par la communauté de communes.

Pour terminer, Olivier Filliat a vanté la maîtrise de la gestion budgétaire par le conseil municipal qui permet une réduction des dépenses de fonctionnement engagée depuis plusieurs années et d’assurer les investissements dans avoir recours à l’emprunt. A ce sujet, il a remercié Corinne Coupas et Gérard Dériot pour les subventions accordées par la communauté de communes et le département.

Avant de donner la parole à Monsieur Bernard Tigé, Président du SICTOM, Olivier Filliat a tenu à remercier l’ensemble du personnel communal et a réitéré ses vœux à l’assemblée.

 

Bernard Tigé a débuté son discours en annonçant que l’année 2019 sera marquée par l’ouverture du nouveau centre de tri à Chézy après 4 années de travail et un investissement de 12 millions d’euros. L’Allier sera ainsi doté d’un des centres de tri les plus modernes de France. Si ce centre de tri n’avait pas vu le jour, notre tri sélectif aurait pris la direction du Puy de Dôme.

Il a poursuivi en annonçant des changements importants dans la collecte des ordures ménagères. Depuis le 1er janvier, la fréquence du ramassage des ordures ménagères en campagne est passée de 2 fois par mois à une fois toutes les 2 semaines.

A compter du 1er mai, le ramassage de la collecte sélective sera mis en place. Pour cela, les colonnes de tri sélectif seront supprimées, seules les colonnes de collecte de verre seront conservées, voire intensifiées par endroit. Le SICTOM a investi dans 4.600 bacs roulants à couvercle jaune. Les points de regroupement dans les campagnes, munis d’un bac gris, se verront dotés d’un bac à couvercle jaune. Les usagers collectés à leur porte seront dotés d’un bac à couvercle jaune. Une communication sera effectuée auprès des usagers pour leur expliquer comment doit être effectuée le tri sélectif. La collecte des ordures ménagères et celle de la collecte sélective sera faite en alternance, une semaine sur 2. L’objectif de ce changement est de réduire par 2 le volume des ordures ménagères et de multiplier par 2 celui de la collecte sélective. L’atteinte de cet objectif est primordial car la loi de finance 2019 fait passer la taxe d’enfouissement des ordures ménagères de 17 à 65 euros la tonne. Cette augmentation représente un coût de 150.000 euros pour le SICTOM dont les seules ressources sont la redevance payée par les usagers. A nous, usagers, d’être le plus vertueux possible dans la collecte sélective dont le but est la diminution de la pollution.

 

Pour le discours de clôture, Monsieur Gérard Dériot, Sénateur de l'Allier et conseiller départemental, a souhaité une très bonne année 2019 à la population. Lors de son discours, il a regretté que beaucoup de décisions soient prises à Paris sans aucune connaissance de la vie des gens dans nos territoires ruraux. Il a pris comme exemple le passage de la limitation de la vitesse de 90 km/h à 80 km/h. Cette décision qui impacte peu ou pas les gens vivant dans les grandes villes et à Paris en particulier, est une véritable contrainte pour les ruraux dont les déplacements en voiture sont vitaux. De plus, cet abaissement de la limitation est un moyen facile pour le gouvernement d’engranger des recettes sur le dos des automobilistes déjà fortement sollicités. Il a cité une étude disant qu’à 60 km/h il n’y aurait plus d’accident ou presque, donc, pourquoi ne pas abaisser la limitation à 60 km/h !!!!

Comme plusieurs fois par le passé, il a insisté sur la nécessité pour les cérillois de faire travailler les artisans et commerçants de la commune. Pourquoi faire parfois plusieurs dizaines de km pour économiser quelques euros ???

Pour finir, il a salué le travail de la municipalité de Cérilly pour sa bonne gestion qui lui permet de ne pas emprunter sans pour autant augmenter les taux d’imposition.

 

A l’issue des discours, les personnes présentes ont pu discuter et apprécier le buffet offert par la municipalité.

Rate this item
(11 votes)

 

 

Les plus populaires

Articles récents

Galerie de photos